novembre 2018: Nouvelle plateforme d’évaluation environnementale créée pour le ministère de l’Environnement du Pérou dans le cadre du projet MEGAM

 

En août 2018, le ministère péruvien de l’Environnement, par l’intermédiaire du Service national de certification environnementale (SENACE), a lancé une plateforme en ligne qui modernisera la façon dont sont effectuées les évaluations et les certifications environnementales. La plateforme a été créée avec l’assistance technique du projet MEGAM, qui est mis en œuvre par CowaterSogema afin d’aider le gouvernement du Pérou à effectuer des études d’impact environnemental pour des projets miniers et énergétiques.

 

Le SENACE est la première unité du secteur de l’environnement du Pérou à fonctionner « sans papier », et l’une des premières au sein du gouvernement à collaborer avec d’autres organismes gouvernementaux. La plateforme permet le traitement automatisé de plusieurs procédures du SENACE, allant de la soumission d’études d’impact environnemental à la certification de projet.

 

La plateforme permet au SENACE d’être plus autonome tout en améliorant la rigueur et l’analyse de ses évaluations et en augmentant sa transparence. Elle a contribué à rationaliser les activités administratives du SENACE et elle a facilité l’échange d’information entre les divers systèmes publics qui participent aux procédures de certification environnementale. De plus, la plateforme garantit la reddition de comptes envers les citoyens et les utilisateurs en leur offrant une sécurité juridique et un accès rapide à de l’information publique.

 

La plateforme contribue à rendre les études d’impact et les certifications environnementales transparentes et accessibles à un plus large public. On s’attend à ce qu’elle favorise la confiance entre la société civile, le secteur privé et le secteur public.

 

À propos du projet MEGAM

 

Financé par Affaires mondiales Canada et mis en œuvre par CowaterSogema, le projet MEGAM (« Amélioration de la gestion environnementale des activités minières et énergétiques au Pérou ») vise à consolider le leadership du ministère de l’Environnement sur les questions environnementales liées aux grands projets miniers et énergétiques et à renforcer la capacité des gouvernements régionaux responsables de l’évaluation des impacts environnementaux de petits et moyens projets miniers.