novembre 2018: Un institut de formation en soins infirmiers appuyé par CowaterSogema est reconnu comme Centre d’excellence

 

Le 16 octobre 2018, le Directeur général des soins infirmiers et des sages-femmes du Ministère de la santé et de la protection de la famille du Bangladesh a accordé à l’Institut de formation en soins infirmiers de Khulna le statut de Centre d’excellence (CE). L’Institut a reçu le soutien de CowaterSogema dans le cadre du projet (RHS) au Bangladesh, appuyé par Affaires mondiales Canada. À titre de CE, l’Institut doit maintenant offrir un enseignement de qualité aux infirmières étudiantes afin de former un groupe d’infirmières hautement qualifiées à Khulna et ailleurs. En outre, le CE servira de lieu d’enseignement mutuel pour d’autres instituts et contribuera efficacement au renforcement du système de santé du Bangladesh

 

L’Institut de formation Khulna

L’Institut de formation a été évalué selon des critères tels que la proportion enseignants/étudiants, l’accès à la bibliothèque et aux laboratoires, la capacité de gestion des administrateurs et des professeurs, l’accès aux pratiques cliniques et la qualité des installations. L’Institut a obtenu une note de 95 % d’après la liste de contrôle conçue par le Ministère de la santé et de la protection de la famille, alors qu’une note de plus de 80 % assurait l’obtention de la désignation de CE. Cinq autres instituts ont été évalués lors de cet exercice.

 

Étudiantes infirmières utilisant des ordinateurs

De 2012 à 2017, le projet RHS a formé environ 1 280 infirmières enseignantes en matière de pédagogie, d’orientation de programmes d’études, de supervision clinique et de formation de sages-femmes, fourni du matériel d’enseignement et d’apprentissage à 43 instituts de soins infirmiers et achevé en priorité la rénovation et l’agrandissement de 15 instituts afin d’améliorer leurs installations.

 

La bibliothèque de l’Institut Khulna

Ressources humaines pour la santé, un projet de 20 millions de dollars financé par Affaires mondiales Canada et lancé en 2012, vise à améliorer la santé maternelle et néonatale des femmes, des filles et des garçons pauvres du Bangladesh. Il a réussi ceci en améliorant la gestion gouvernementale de la formation et des services publics de sages-femmes infirmières au niveau national, et en améliorant, grâce à la formation d’infirmières, de sages-femmes et d’accoucheuses communautaires, les services de santé maternelle et néonatale fournis aux personnes pauvres.