août 2019: Lancement officiel du Projet Redevabilité Publique et Participation des Femmes au Mali.

Le projet « Redevabilité Publique et Participation des Femmes au Mali » a procédé jeudi, le 8 août 2019, à la cérémonie officielle du lancement de ses activités. Ce lancement a eu lieu à l’hôtel Sheraton à Bamako en collaboration avec l’Ambassade du Canada au Mali ainsi que les partenaires du projet. Placé sous la haute présidence du Premier Ministre du Mali, Docteur Boubou CISSE, l’événement a regroupé environ 300 participants issus du Bureau du Vérificateur Général, des membres de la société civile, du Ministère de la Justice et des représentants des Pôles économiques et financiers, des représentants des autres institutions de contrôle des finances publiques du Mali ainsi que les représentants d’autres agences d’exécution de projets financés par Affaires Mondiales Canada au Mali et les Partenaires techniques et financiers du Mali.  

Le lancement du projet a permis aux participants d’améliorer leur compréhension du projet et de s’approprier les résultats attendus. Ce projet exécuté par CowaterSogema est une nouvelle initiative qui vise à promouvoir une gouvernance responsable et inclusive au Mali à travers un renforcement de trois acteurs clés, le Bureau du Vérificateur Général du Mali (BVGM), les Pôles économiques et financiers du ministère de la Justice ainsi que les Comités de veille citoyenne mis en place par le Conseil national de la société civile dans leurs plaidoyers en faveur d’une imputabilité accrue et d’une participation effective des femmes dans la sphère publique.

D’une durée de 4 ans et financé par Affaires Mondiales Canada, cette initiative améliorera le bien-être socio-économique des femmes et des filles grâce à une meilleure livraison de services publics, et permettra de mieux faire connaître les pièges et les coûts sociaux de la corruption à travers le Mali. Le projet renforcera les capacités du Bureau du Vérificateur Général du Mali (BVG) à effectuer des vérifications conformes aux normes internationales, ainsi qu’à produire des rapports de vérification plus accessibles et intégrant les questions de genre et d’environnement.

Le projet renforcera également la capacité des organisations de la société civile en matière d’analyse des politiques de développement, de plaidoyer et de contrôle citoyen, tout en mettant la participation des groupes de femmes au cœur du renforcement de la responsabilité du secteur public, leur permettant ainsi de mieux remplir leur rôle d’acteurs de développement et de changement social. Enfin, le projet mettra l’accent sur la lutte contre la corruption à l’aide d’un renforcement des capacités des Pôles économiques et financiers.

En tant que leader canadien dans le domaine de la gestion des finances publiques, et acteur clé dans la promotion de l’égalité femme-homme, CowaterSogema fournit des interventions techniques de haute qualité afin d’assurer le succès de ce projet dont le cout global est de 10,1 millions $CA sur une durée de quatre ans. L’approche de CowaterSogema est basée sur une compréhension approfondie de l’environnement opérationnel du Mali et offre un appui institutionnel assuré tant par des experts locaux et internationaux et ce, dans le but d’atteindre l’impact et la durabilité recherchés dans ce projet.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Michele Akpo, Cheffe d’équipe : michele.akpo@rppfm.cowatersogema.com